Débarquez à Pont-De-Vaux, Décrochez un Visa Pour l’imPro !

Be Late - Yann Berriet

Samedi 8 juin - 10h00 à 17h00

Yann Berriet

Samedi 8 juin – 10h00 17h00

Du comédien à l’auteur… ou du ventre au cerveau.
Dans le théâtre classique, le chemin de création est auteur-metteur en scène-comédien. L’auteur écrit une oeuvre qu’il transmet au metteur en scène qui dirige le comédien. En improvisation, même si dans la théorie, l’on est à la fois auteur, metteur en scène et comédien, dans la pratique, l’on est souvent l’un puis l’autre. Voire seulement l’un selon notre profil de joueur. Et dans la plupart des cas, dû à une formation souvent imprégnée de match, on reprend le chemin du théâtre classique. Nos auteurs réfléchissent la pièce pendant un caucus avant de monter sur scène jouer en tant que comédien. Cela donne des débuts d’histoires peu crédibles, où les cerveaux essaient de se mettre d’accord sur une plate-forme de jeu sans ressenti. Une «guerre des cerveaux» qui finit souvent par «je suis un pirate qui pêche, tu es un cosmonaute qui coupe du saucisson, allons pêcher du saucisson !». Cela ne serait aucunement dérangeant si le jeu était senti, si le spectateur y voyait directement des personnages et non des improvisateurs souffrant dans leur construction.
L’idée serait d’inverser le sens. Pourquoi faire du théâtre classique alors que nous faisons de l’improvisation théâtrale ? Commençons par ressentir, jouons avec nos réelles sensations. Si l’on essaie de se laisser tomber, le corps aura toujours un réflexe pour rester debout. C’est pareil pour notre histoire. Si je rentre sans idée, simplement connecté à mon ressenti, le corps nous indiquera, discrètement ou pas, des chemins pour nos histoires. Des histoires crédibles, logiques, évidentes. Des histoires que le cerveau n’aura plus qu’à formuler sans essayer d’être lui même responsable du génie de notre histoire. Il ne sera que le médium par lequel notre auteur intérieur s’exprimera.

Yann BERRIET

Directeur artistique de la compagnie Crache-Texte et du festival La Semaine de l’Impro, Yann travaille sur différents registre : Tchekhov (cie Le Moujik), Marionnette (cie Histoire d’Eux), Clown (cie Flex), Rue (Cie Chose Publique)…

Par le passé, il a travaillé pour plusieurs compagnies en Espagne, principalement pour Teatro Instantaneo.

Ses formations les plus marquantes sont également ses sources d’inspiration : Jos Houben, Jean-Yves Ruf, Avner Eisenberg, Michel Dallaire, Francis Albiero, Carles Castillo, Marko Mayerl…

Fermer le menu